NIØØV

Concept et jeu: Marta Pereira et Zoé Grossot

Au départ, des envies communes : Inviter l'extraordinaire dans l'ordinaire. Créer des personnages étranges, attachants, maladroits. Renouveler les regards. Redécouvrir la ville. Ouvrir de nouveaux yeux. Questionner les espaces, les architectures par des regards curieux. Rencontrer et questionner les gens par la rencontre. Sortir la marionnette des salles et l'emmener boire un café, prendre un bus, acheter des fleurs. Puis, une invitation de la commune de Charleville-Mézières à participer à la Nuit Blanche 2016.

Les NIØØV étaient nés.

Photographies © Christophe Marand